AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Ven 1 Fév - 16:42


Délicieusement intrigante.
Une opération qu'il avait fallu organiser pour obtenir une telle entrevue. Déjà obtenir le consentement d'Alice n'avait pas été une mince affaire, mais après tout la cible qu'il voulait lui emprunter n'officiait pas en ce jour et il avait su se montrer très convaincant sans pour autant être insolent, le pouvoir de jouer avec les mots songea-t-il. Jeras pouvait se féliciter, en face de lui se trouver une demoiselle rousse à la poitrine opulente, aucun souci en apparence, si ce n'est qu'elle est censée être un ombre, oui censé, mais ça restait à vérifier.

- Détends toi, et surtout n'hésites pas à te servir du gâteau, il s'agit d'un des meilleurs de cette carte, je devrais songe à l'ajouter à ma propre carte.

Le barbu se servit une tranche habillement avec le couteau adéquat avant de déposer délicatement la tranche dans son assiette, il se servit une tasse de thé après avoir servi la rouquine, il y a des règles à respecter en présence d'une dame aussi irréel fut-elle. Il se découpa un bout de gâteau coloré avec de nombreux fruits rouges. Il approcha lentement sa fourchette avec le morceau entouré de coulis comme un insecte prisonnier de l'ambre, une goutte tomba, goutte qu'il rattrapa avidement avec le bout de chair rouge qui regagnait aussitôt la commissure de ses lèvres pales, ces dernières seront bientôt rougies par le même coulis sanguinolent. Il s'essuya la bouche avant de reprendre la parole.

- Peut être ne te souviens-tu pas de moi, Jeras, je gère une boîte de nuit pour notre chère reine, ta mère. Enfin tu ne vas pas me laisser faire la conversation seul tout de même tu as surement une délicieuse voix en accord avec ton appétissant minois.

Le ton s'était fait doux, comme du velours liquide, comme une panthère ondulant dans la jungle avant de se jeter sur sa proie. Il avait bien nuancé à propos de l'évocation d'Alice laissant planer toutes sortes d'idée, la partie venait de commencer !.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Perséphone ]

■ MESSAGES : 500
■ AVATAR : Inoue Orihime
■ DON : Barrettes Espionnes
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 597

MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Ven 1 Fév - 20:06


F e a t or V e r s u s ?
L'odeur de sucre qui régnait ici était sans appel. On avait l'impression d'avaler un sachet de bonbons seulement en inspirant. Un peu dégoûtant à la longue pour certains. L'Ombre 00 P59-725A était de ces personnes qui se sentent incommodées. Pourtant elle adorait tout ce qui était sucré. Bonbons, chocolat en tout genre, gâteaux. On l'avait créée ainsi. Comme le clichée de la vrai fille. Mais l'odeur de ce wagon c'était tout simplement trop. Seulement, elle devait s'en accommoder, et refoula cette mauvaise sensation aussi loin que possible en levant son regard ambré vers son compagnon de thé.

Jeras. Elle savait qui il était pour l'avoir déjà croisé à plusieurs reprises, mais surtout par les bruits, les rumeurs, et autres. Il était le patron de cette boite de nuit hype dans le secteur A, qui faisait pas mal parler d'elle. Perséphone s'y était faite emmener une fois par une collègue de travail avec qui elle faisait parfois un brunch, et si elle avait appréciée cette soirée, elle n'y serait pas retournée de si tôt. Elle préférait les soirées plus intimes et calmes.

- Détends toi, et surtout n'hésites pas à te servir du gâteau, il s'agit d'un des meilleurs de cette carte, je devrais songe à l'ajouter à ma propre carte.

La voix de Jeras ramena Perséphone à l'instant présent et, avec un sourire poli, son sourire de travail, elle acquiesça d'un léger mouvement de tête. Elle se pencha légèrement pour se servir à son tour une part de ce gâteau qui avait l'air délicieux, et d'un autre mouvement de tête remercia l'homme pour le thé qu'il venait de lui servir.
D'une main délicate, elle repoussa derrière son oreille une longue mèche de cheveux qui lui tombait régulièrement sur le visage, avant de prendre sa tasse de thé. La portant à ses lèvres, ses yeux se reposèrent sur Jeras. Ce dernier venait de goûter à sa part de gâteau coloré, et Perséphone ne perdit pas une miette du spectacle quand la langue de l'homme rattrapa une goutte de coulis en fuite. Quand il s'essuya avec la serviette, la rouquine baissa les paupières en buvant une gorgée de thé, sentant la chaleur sucrée lui brûler délicieusement la gorge.

- Peut être ne te souviens-tu pas de moi, Jeras, je gère une boîte de nuit pour notre chère reine, ta mère. Enfin tu ne vas pas me laisser faire la conversation seul tout de même tu as surement une délicieuse voix en accord avec ton appétissant minois.

Alors qu'elle reposait sa tasse, les mots de Jeras firent s'étirer les lèvres de la jeune fille en un doux sourire. Intérieurement, elle était assez amusée, mais n'en montrait évidemment rien, ne laissant apparaître qu'une politesse agréable et une charmante docilité. Elle n'avait pas manqué la précision maternelle quant au statut d'Alice, et cela avait en partie répondu à la question qu'elle se posait depuis qu'elle savait qu'elle allait avoir un rendez-vous avec Jeras. "Pourquoi cette entrevue ?"

- Je sais qui vous êtes, souffla Perséphone avec son éternel sourire poli,je n'accepte pas de rencontres avec des inconnus. Elle rit légèrement avant de reprendre : Je comptais me présenter mais j'imagine que si vous avez demandé à me rencontrer c'est que vous savez un minimum qui je suis. Cependant, je suis Perséphone, c'est toujours plus agréable à prononcer et à retenir pour vous que mon code barre de fabrication. De nouveau un sourire accompagné d'un petit rire. C'était dans sa nature d'être souriante. Je suis enchantée de vous rencontrer, Jeras.

Derechef, elle dût rammener derrière son oreille sa mèche rousse rebelle avant de goûter à son tour au gâteau. Elle en coupa un petit bout avec sa petite fourchette et la porta à sa bouche, ne retenant pas un petit "Hmmm ! quand la pâte fondit presque sur sa langue.

- Vous aviez raison, ce gâteau est un vrai délice ! s'empressa de dire Perséphone après sa première bouchée, appuyant les dires de Jeras avec sincérité. On appelait aussi cela brosser dans le sens du poil. Ceci dit, elle reposa sa fourchette avant de reprendre une gorgée de thé, et demanda d'un air un peu gêné, les joues légèrement roses. Je peux vous poser une question ? Question rhétorique, car elle enchaîna presque directement. Je serais curieuse de savoir pourquoi vous teniez à me voir. Serait-ce seulement pour le plaisir de ma charmante compagnie ? hasarda-t-elle avec un humour évident, n'étant pas prétentieuse pour un sous. Cependant, il fallait bien qu'elle sache, et si le terme employé concernant Alice ne laissait pas vraiment place au doute, elle ne pouvait se permettre de se contenter de cela.

D'un autre côté, elle n'était pas mécontente de cette entrevue. Cela lui changeait un peu de la routine, et elle pouvait déguster un merveilleux gâteau. Que demander de plus ?.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MelleRory
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Sam 2 Fév - 3:05


Imperfection contrôlée.
Ah, allait elle jouer carte sur table ? Non pas vraiment pour le plus grand plaisir de Jeras, il adorait ce genre d'affrontement indirect, il l'écouta tout en se délectant de son thé et de sa part de gâteau. La rouquine jouait avec une mèche rebelle, il aurait été plus sage de la rangée avec l'une de ses barrettes, mais est elle assez sage pour y songer ? Qu'importe, il ne fit qu’acquiescer quand la demoiselle lui suggéra expressément de la nommer Perséphone. Intéressant, voulait-elle le mettre en confiance, qu'importe elle semblait apprécier le gâteau, Jeras se demanda s'il avait bien fait de ne pas le piéger, enfin ce n'est pas comme ci il avait le choix, il souffla légèrement d'ennui en se prenant la tête dans une main avant de lever le regard vers l'ombre qui lui demandait pourquoi sa présence est requise.

- Quel malpoli fais-je, je vous convie en jouant au mystérieux n'est-ce pas horrible,petit clin d'oeil avec un rictus entendu, avant d'arriver à ce sujet nous pourrions discuter de vous Perséphone, vous savez qui je suis, mais moi je ne sais pas qui vous êtes et c'est très regrettable. Alors par quoi commençons nous ?

Petit silence durant lequel Jeras en profita pour se resservir une part de gâteau tout en gardant un sourire très orchestré, le genre de sourire qu'il arborait alors qu'il allait faire des affaires. Il engloutit cette fois ci sa part sans perdre de temps et pivota vers sa gauche ou un roulé au chocolat se tenait, il découpa plusieurs tranche et s'en servit une rondelle. Il se servit une tasse de chocolat chaud cette fois-ci, il y a des règles en gastronomie à respecter et l'abondance d'un goût en fait partie pour déclencher une overdose de gourmandise et plus particulièrement avec le chocolat. Jeras reprit la parole après sa seconde fourchetée.

- Un portrait chinois ça te dirait ? Par contre il faut que tu me répondes du tac au tac sinon ça ne sera pas très naturel comme réponse. Ne t'offusque pas car tu l'es aussi après tout. Oui j'ai du mal à la théorie que tu ne sois issue que du désir d'une reine capricieuse. Me voilà à blasphémer, je suis vraiment fou ... comme un chapelier. Bref que serais-tu si tu étais une plante ?

Très classique, mais il faut bien un début à tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Perséphone ]

■ MESSAGES : 500
■ AVATAR : Inoue Orihime
■ DON : Barrettes Espionnes
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 597

MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Lun 4 Fév - 16:34


A l l t h e g a m e y o u p l a y e d.


- Quel malpoli fais-je, je vous convie en jouant au mystérieux n'est-ce pas horrible,petit clin d'oeil avec un rictus entendu, avant d'arriver à ce sujet nous pourrions discuter de vous Perséphone, vous savez qui je suis, mais moi je ne sais pas qui vous êtes et c'est très regrettable. Alors par quoi commençons nous ?

Comme elle s'y attendait, il ne répondit pas à sa question. Evidemment. Ça aurait été trop facile. Et pas très amusant à y réfléchir. Il voulait la faire mariner un peu ? A sa guise.
La rouquine n'avais pas raté son clin d'oeil ainsi que son léger rictus, et y répondit par un large sourire. Alors qu'elle réfléchissait à sa dernière question en replongeant les lèvres dans sa tasse de thé, Jeras se servit en roulé au chocolat ainsi qu'en chocolat chaud, et la jeune fille en profita pour lui lancer de nouveau un regard curieux.
Elle s'était déjà fait la réflexion, à la vue de son apparence pour le moins... Excentrique, qu'il aurait put sortir tout droit de l'imagination folle d'Alice et les concepteurs. Elle paraissait beaucoup plus "normale" physiquement à côté de cet homme, et cela l'avait amusé un instant.
L'homme en face d'elle reprit alors la parole après avoir entamé sa part de roulé au chocolat, Perséphone ayant fini son thé se servant une tasse de café. Si elle aimait les choses sucrées, elle prenait toujours son café très noir et sans sucre. Une habitude, et la plaisir de l'amertume lui faisait du bien.

- Un portrait chinois ça te dirait ? Par contre il faut que tu me répondes du tac au tac sinon ça ne sera pas très naturel comme réponse. Ne t'offusque pas car tu l'es aussi après tout. Oui j'ai du mal à la théorie que tu ne sois issue que du désir d'une reine capricieuse. Me voilà à blasphémer, je suis vraiment fou ... comme un chapelier. Bref que serais-tu si tu étais une plante ?

Perséphone ne s'attendait pas du tout à ça. C'était une surprise plutôt amusante, et elle sourit en reposant sa tasse de café, croisant les jambes.

- Vous devriez faire attention à vos propos concernant notre Reine, Jeras, souffla la rouquine avec un doux sourire, car c'est elle qui nous offre généreusement tout ce que nous avons la chance d'avoir. Et je suis plutôt satisfaite qu'elle soit ma créatrice, ainsi que mon employeur. Elle laissa un petit silence passer le temps de prendre une gorgée de café, puis de piocher dans un plat coloré contenant divers carrés de chocolat pour en prendre un blanc et le laisser fondre sur sa langue. Je suis partante pour le portrait chinois, je n'en ai jamais fais, c'est l'occasion d'essayer. Elle sourit et lança donc la première réponse qui lui venait à l'esprit. Si j'étais une plante je pense que je serais une fleur. Un coquelicot plus précisément. Comme ceux des champs de la campagne, à côté de la Frontière. Elle se tut un instant, ne sachant pas trop si Jeras attendait une explication quelconque, et décida finalement de la donner, toujours souriante. J'adore ses fleurs. J'ai lut qu'en langage des fleurs, elles représentaient une ardeur fragile ainsi que la consolation, cette idée me plait. Et puis... , elle rit légèrement en penchant la tête sur le côté,j'aime aller me ballader dans ses champs après une longue journée, tout simplement.

Une fois sa réponse assez complète à son goût, Perséphone prit de nouveau sa tasse de café pour la siroter tranquillement en se renfonçant dans son siège plutôt confortable. Elle en profita pour se servir un verre de jus d'orange frais et s'amusa à intervertir une gorgée de café, et une gorgée de jus.Chaud puis froid. Amer puis sucré. Divin pour ses papilles, même si elles ne se résumaient qu'à un tas de pixels. Elle y croyait, comme tous les habitants de Krash, pourquoi aurait-elle fait exception ?

Ses prunelles couleur #CC6633, comme l'as décidé Alice six mois auparavant, se posèrent de nouveau sur Jeras. Une fugace question lui traversa l'esprit. Attendait-il de la rousse qu'elle lui retourne sa question ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MelleRory
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Mar 5 Fév - 14:46


Écarlate sensation.
Le coquelicot est un pavot rouge, le pavot est une espèce florale où certaines espèces permettent de produire certaines drogues. Ces dites drogues déclenchent des élans sensitifs sur tout le système nerveux du sujet. Il est donc aisé d'en déduire que cette charmante rousse a été programmé pour faire ressentir certains sentiments, ou pour elle même en ressentir indépendamment de sa condition. Intéressant susurra mentalement le violet. Il avait continué sa part de cake sans rater une miette de ce délice chocolatée, mais aussi du discours de son interlocutrice. Il devait faire attention qu'elle disait, dans le pire des cas la reine lui pardonnerait, bien qu'il ne soit un de ses petits chiots il était assez docile pour asservir quelques gens assez récalcitrant dirons nous.

- Bien, bien mon petit coquelicot, que serais-tu si tu étais une pierre précieuse ?

Il avala une gorgée de chocolat avant de continuer à lui suggérer plusieurs questions.Il devait continuer ce petit jeu en lui rentrant un peu dans le "lard" bien qu'il n'ai pas encore trouvé où est-ce qu'il pourrait trouver sur une demoiselle entièrement pixelisée.

- Que serais-tu si tu étais un aliment ? Que serais-tu si tu étais une boisson ? Que ferais-tu si tu étais humaine ?

Un silence se posa après qu'il eut refermé ses lèvres, il sentit le train amorcer un virage mais Jeras se resservit une tasse de chocolat avant de ramener vers lui le plat de chamallows qu'il lâcha pour cause de crampe à son avant bras ce qui envoya son contenu vers la surnommé Cendrillon aux coquelicots. Il la regarda un instant avant d'exploser de rire en la voyant avec des chamallows plein ses cheveux, du rose et du blanc contrastait fortement les délicats orangés.

- Un peu de thé ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Perséphone ]

■ MESSAGES : 500
■ AVATAR : Inoue Orihime
■ DON : Barrettes Espionnes
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 597

MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Mar 5 Fév - 23:03


Hors-Jeu:
 

S U G A R Y T R A P



Perséphone remarqua la réflexion silencieuse de Jeras après sa réponse, et en profita pour finir son café d'une traite avant qu'il ne l'assaille d'autres questions.

- Bien, bien mon petit coquelicot, que serais-tu si tu étais une pierre précieuse ? Il avala une gorgée de chocolat avant de continuer. Que serais-tu si tu étais un aliment ? Que serais-tu si tu étais une boisson ? Que ferais-tu si tu étais humaine ?

- Je..

Le train vira alors qu'elle ouvrait les lèvres pour répondre et, quelques secondes plus tard, elle se retrouva avec quelques chamallows dans les cheveux, un air étonné sur le visage, tandis que Jeras éclatait de rire. Imaginant ce à quoi elle devait ressemblait, elle joignit son rire au sien et entreprit d'enlever les bonbons de ses cheveux.

- Un peu de thé ?
- Volontiers, répondit Perséphone en finissant de se débarrasser les cheveux, remettant en place ses barrettes par la même occasion. Un geste tout à fait normal, innocent. Sauf pour la rouquine, qui savait quelles propriétés ses accessoires avaient, et qui venait de les activer. Autant ne pas perdre une miette de ce rendez-vous étrange, et elle pourrait toujours le re-visionner plus tard, ce qui était très utile.

Mettant un sucre dans son thé, le remuant un peu et en buvant une gorgée, elle reprit donc la parole pour répondre enfin à Jeras.

- Une pierre précieuse ? Un Padparadja. C'est un saphir, même si l'appellation "saphir" est exclusivement réservé aux pierres bleues, et le Padparadjan est d'une couleur orangé, d'où son nom différent. Une gorgée de thé. Un aliment... J'aurais dit une tarte aux pommes. La boisson, du café, évidemment. Une bouchée de sa part de gâteau, pas encore terminée. Elle mangeait lentement. Puis un sourire. Si j'étais humaine ?

La question piège par excellence. Si les autres avaient l'air plutôt innocente -ceci dit Perséphone était sûre qu'elles n'étaient pas posées au hasard- celle là revêtait l'allure d'une attaque directe. Pas de détour, il allait droit au but, confirmant ainsi une fois de plus ses doutes. Cependant, elle garda son air poli et enjoué habituel, y ajoutant volontairement une légère touche d'embarras amusé, faisait rosir ses joues.

- C'est difficile à imaginer. Je n'y avais jamais pensé, me plaisant telle que je suis. Mais je trouve les humains... Détestables. Un coup d'oeil à Jeras, il était humain après tout. Ne vous vexez pas, je généralise bien entendu. Mais d'après ce que j'ai lu, entendu, vu... Je n'aime pas les Hommes. Ils sont trop violents à mon goût. Mais là n'est pas la question. Si j'étais humaine... Elle s'interrompit pour rire et lança avec un sourire. Je ne sais vraiment. Je suis désolée.

Et honnêtement, c'était vraiment le cas. Que ferait-elle ? Aurait-elle payé pour Krash, ou s'y serait-elle laissée entraîner ? Et si oui, aurait-elle aussi fait partie de la rébellion ? C'était son travail au palais qui lui avais ouvert les yeux sur Alice, donc sans sa condition d'Ombre, elle ne se serait sans doute jamais rebellée.

Par curiosité, elle ne put s'empêcher de demander.

- Et vous, que feriez vous si vous étiez une Ombre, Jeras ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MelleRory
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Jeu 7 Fév - 14:56


Délicieusement Intéressante.
Une pierre orange, comme ses cheveux, un peu facile pour le coup, mais Jeras s'en contenta. Il en fut de même pour les autres questions, après tout qui pouvait la blâmer d'haïr les faiblesses humaines qui sont bien trop nombreuses, et Jeras ne se permettrait pas de le faire car après tout, c'est sûr ces faiblesses qu'il a vécu jusqu'à maintenant. Il arqua un sourcil en l'entendant lui demander qui ferait il s'il était une ombre ?

- Question très intéressante, je pense que je ferais ce pourquoi je suis programmé, mais en partant du principe que l'on me programme comme je suis actuellement j'étendrais mes activités en plus que celle prévue pour moi, après tout du moment que je fais ce que l'on me demande, je ne vois pas où est le mal d'élargir mes horizons ...

Une réponse sincère, car tout dépend du mentale dont on t'a doté, si Alice veut un félon, elle a un félon, si Alice veut un jouet, elle a un jouet, et l'on n'y peut rien sauf en réalisant une reprogrammation peut être, d'où le contrôle régulier rêvasse Jeras. Il passa une main sur la table comme si elle avait sa propre volonté et se jeta sur un cupcake à la framboise, il mordit à pleine dent en faisant suinter un peu de sirop qui tomba dans sa tasse à thé vide. Il eut une idée et attrapa plusieurs cupcake, il les pressa et les mangea un à un puis il remplis sa tasse avec du thé blanc.

- Remarque, cela doit être assez dur de dissimuler tout ca, sachant qu'un contrôle récurrent est réalisé. D'ailleurs j'aimerais bien en savoir plus là dessus, juste, histoire d'élargir mes horizons intellectuels.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Perséphone ]

■ MESSAGES : 500
■ AVATAR : Inoue Orihime
■ DON : Barrettes Espionnes
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 597

MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Mer 20 Fév - 13:29



S U G A R Y T R A P




C’est son éternelle curiosité qui avait poussé la rouquine à poser cette question. N’ayant jamais eu l’occasion de demander à un Humain ce qu’il ferait si il n’était qu’une Ombre, Perséphone écouta la réponse d’une oreille attentive tout en se resservant une tasse de café après que le Chronos eu passé un virage. Si cela ne la dérangeait pas de s’être retrouvée avec des friandises dans les cheveux, elle n’avait pas spécialement envie de se renverser du café brûlant dessus. Encore une preuve qu’Alice avait programmée les Ombres à l’image des Humains et des Êtres Vivants en général. Les Ombres n’étaient pas de simples « robots » ou « objets » comme tout le monde s’amusait à le penser et à le dire. Elles ressentaient la faim, la soif, elles avaient besoin de dormir, certaines ressentaient même le désir de rire, de faire des choses agréables. Les Ombres réagissaient à la douleur physique et connaissaient l’essoufflement après une course ou un effort. Sur bien des sujets elles étaient en tous points semblables aux Humains. De ce fait, Perséphone avait tendance à se penser presque Humaine. La seule différence étant qu’elle avait été créée artificiellement. Mais après tout, la procréation artificielle existait aussi chez les Humains, à la différence près qu’il fallait quand même une base humaine pour arriver à terme, mais le principe était grosso-modo le même. Sauf qu’on –Alice et les concepteurs s’entend- choisissait le physique de la future création –ceci dit Perséphone avait ouïe dire que même chez les Humains on commençait à pouvoir choisir la couleur des yeux d’un futur enfant par procréation assistée- ainsi que ses capacités, ses qualités, ses défauts.
Evidemment, elle n’avait jamais fait part de ses pensées à qui que ce soit.

- Remarque, cela doit être assez dur de dissimuler tout ça, sachant qu'un contrôle récurrent est réalisé. D'ailleurs j'aimerais bien en savoir plus là-dessus, juste, histoire d'élargir mes horizons intellectuels.

Le manège de Jeras, qui avait vidé le coulis de plusieurs cupcakes à la framboise dans sa tasse pour ensuite y ajouter du thé blanc amusa légèrement Perséphone. La création, l’imagination, l’innovation, les animaux possédaient également cela et certaines Ombres aussi.
Bref. Il voulait en savoir plus sur les contrôles réguliers auxquels devaient se plier les Ombres ? Perséphone but une gorgée de café et la reposa en haussant un peu les épaules.

- Ce n’est pas spécialement intéressant mais si cela peut vous faire plaisir. Nous devons nous rendre au laboratoire, là où nous avons été créés, environ une fois tous les six mois. C’est comme pour la révision d’un speeder ou d’une voiture, sourit-elle à cette image. - On nous scanne le code barre –elle attrapa ses cheveux pour les mettre tous du même côté de son visage, pour montrer sa nuque à Jeras où trônait son code barre, unique, sa marque de fabrication en somme- - pour commencer, on a aussi droit à une série de questions, toujours les mêmes d’ailleurs d'après ce que j'ai put entendre. Ça c’est pour la partie éveillée. Ensuite on nous endort, j’ignore si le terme convient, disons qu’on nous met en veille, comme pour un ordinateur, et là ils fouillent et vérifient dans notre tête, notre base de données, si tout vas bien. Elle remit ses cheveux en place et posa un coude sur la table, appuyant son menton dans la paume de sa main. - C’est de cette manière que certaines Ombres Rebelles se font repérer et soit sont mise hors-jeu, soit sont bannies dans cet horrible Secteur C, finit-elle en faisant une légère grimace de dégout, retroussant les narines.

De sa main libre elle prit à son tour un cupcake à la framboise, et mordit dedans avec précaution. Elle n’avait mentit sur aucun point. C’était comme ça que se passaient les contrôles, et elle s’y pliait docilement comme toute bonne Ombre se doit de le faire. La seule chose qui la différenciait des Ombres Partisantes qui se rendaient à ce contrôle, c’est qu’avant elle avait des précautions à prendre. La veille, elle devait se rendre au Secteur C où elle se faisait bloquer souvenirs, images, actes, informations… Bref, tout ce qui aurait pût trahir son statut d’Ombre Rebelle, à l’aide d’un programme relativement puissant mais élaboré de telle sorte qui était indétectable par les rats de laboratoire qui «scannait » son esprit. Et cette technique avait fait ses preuves, puisque depuis près de cinq mois elle passait entre les mailles du filet. Seulement, il y avait parfois des bugs, des failles, et comme elle l’avait, parfois certaines Ombres se faisaient prendre. Le programme avait fait ses preuves certes, mais il n’en était pas infaillible pour autant. Il y avait toujours un risque. Ça faisait partit du jeu.
De même qu’elle bloquait son esprit la veille des contrôles, Perséphone devait nettoyer à fond ses barrettes. Il était évident que les scientifiques, ainsi qu’Alice, connaissaient les capacités de ses accessoires, mais Perséphone agissait toujours comme si elle n’en avait pas trouvé la fonction. Car c’était à chaque Ombre de se débrouiller pour savoir qu’elle était l’utilité de l’objet qu’on lui avait assigné. Pour éviter les complications donc, Perséphone faisait comme si elle n’avait pas encore trouvé. Seulement, elle se demandait régulièrement « pourquoi » on avait donné un tel objet à une Ombre. Des Barrettes Espionnes. Sérieusement, à quoi avait pensé Alice ? Et à chaque fois que Perséphone s’interrogeait là-dessus, la seule idée qui lui venait en tête était que peut-être un jour, Alice avait l’intention de se servir d’elle en faisant semblant de la bannir au Secteur C pour qu’elle y joue les cafards curieux. A part cette possibilité, Perséphone ne voyait vraiment pas.

- Puis-je poser une autre question ? lança la rouquine sans vraiment attendre de réponse, puisqu’elle continua aussitôt : Je sais que vous êtes un Premium. Et je me demandais… Pourquoi Krash ? Vous n’étiez pas bien là où vous étiez ?

Elle pencha la tête en finissant son cupcake d’une bouchée, et se lécha les lèvres pour rattraper du coulis qui avait visiblement l’intention de s’échapper. Visiblement, ils étaient impossibles à manger sans s’en mettre partout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/MelleRory
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   Dim 24 Fév - 16:17


Explication tendancieuse.
Jeras avala d'une traite sa tasse de thé rougeâtre bien que virant plus au rose si l'on faisait réellement attention, tout en avalant le liquide chaud il avait repensé d'après la question de Perséphone. Pourquoi s'était-il jeté dans une telle mascarade déjà ? Ah oui, il y avait la place qu'il devait occupé, sa demoiselle en fuite, et son envie de jouer une mauvaise farce ... décidément il était irrécupérable ou alors étrangement immature.

- Et bien, une envie d'échapper à une vie monotone et déjà toute tracée, je n'avais plus beaucoup de choix à faire dans ma vie alors j'ai saisi ce qu'il me restait de libre arbitre pour accéder à un endroit où je pourrais agir comme bon me semble.

Il s'étira en baillant, il ne ferma qu'un oeil et se réinstalla sur la banquette, le violet se positionna à la romaine, à moitié allongé, appuyé sur un coude, il dévisageait son vis-à-vis avant de prendre la parole, son ton l'invitait à continuer de profiter de l'ambiance et se rapprochait de la confidence.

- Je comprends tout à fait ce que vous devez vivre, ne pas avoir le choix, ou du moins avoir la possibilité d'appuyer sur un gros bouton rouge mais en avoir l'interdiction sous peine de perdre ... la tête. Désolé ce n'est pas vraiment approprié comme comparaison après tout il s'agit de tes semblables qui ont été touchés, enfin je serais près à dire nos semblables dans une certaine mesure.


Il se redressa légèrement pour attraper une bombe de chantilly et 'en remplit allègrement la bouche plusieurs fois, il continuait de succomber à la gourmandise et ce jusqu'au bout.

Revenir en haut Aller en bas
CALL ME; [ Contenu sponsorisé ]


MessageSujet: Re: Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Sugar Tea Overdose Party [Perséphone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» [terminé] The jealous are troublesome to others, but a torment for themselves - Perséphone & Héphaïstos
» Perséphone- La Reine des Enfers
» Perséphone MacPherson (Personnage disponible)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur a ::  Le Chronos  :: •• Hansel & Gretel-