AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal   Jeu 7 Fév - 2:43


petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné.
Un, deux, trois, quatre. Ses pas se succédaient de façon régulière et pourtant monotone. Il n’y avait nullement de rythme plaisant dans la démarche paresseuse de l’Ombre. Non, ses pas ne faisaient que se suivre, encore et encore, tandis qu’elle marchait, sans but, dans cette ruelle. Elle ne savait ni quelle heure il était, ni où elle se trouvait. Simplement qu’elle ne devait pas être là. C’était dangereux, c’était malsain. Quoi malfamé, comme plus ou moins tous les recoins du Secteur C. Ce lieu où elle avait erré durant plusieurs jours, sans raison ni point d’accroche. Il avait fallu qu’elle tombe sur lui, apparition bénie et bienvenue, pour ne plus se sentir perdue. Oh, au fond, elle l’était toujours. Une coquille vide qui n’était habitée que d’idées éphémères et de questions sans réponses. Des pensées éparses, des idées sans utilité. Une poupée n’était pas faite pour comprendre et savoir. On l’avait créée pour servir et être docile. Sage petite Ombre sans relief, toujours placide, toujours silencieuse. Le regard dans le vide, le sourire sans expression. Comme le reste de son faciès. Et il en était de même actuellement. Elle avançait parmi les malfrats et les rebelles potentiels, sans regarder personne ni faire attention à rien. Se frayant un chemin parmi la foule grouillante et peu scrupuleuse, serrant dans une main pâle l’anse de sa lanterne. Seule prise sure sur le monde qui l’entourait, seul objet que jamais elle n’oubliait ni ne perdait. Seule lumière dans sa vie qui apparaissait sombre et sans contours définis. Elle ne servait plus à rien mais existait encore. Elle n’avait plus d’intérêt mais toujours debout se tenait. Pourquoi ?

Heureusement qu’elle n’avait pas été dotée d’une crinière plus longue, car sinon, cette dernière trainerait au sol, et avancer serait d’autant plus ardu. Enfin, ce n’était pas pour autant agréable. Entre ceux qui saisissaient, peut-être malencontreusement, quelques mèches opalines, ces crochets ou autre dans lesquelles ils se prenaient, ce n’était pas très agréable. Pourquoi une telle chevelure ? Pour être coiffée. C’était son but premier. Son seul et unique but. Et sans plus aucun objectif. Elle n’avait plus de raison d’être, non ?
L’idée désagréable rapidement fut chassée de son esprit embrumé. C’était bruyant, ici. C’était désagréable. Elle venait de s’en rendre compte, trop occupée jusque-là à observer les enseignes bordant la rue étroite des deux côtés. Surement ne devrait-elle pas être là. Ce n’était pas un lieu pour elle. Naïve et innocente, brebis loin de son troupeau. Si facile à corrompre, si facile à avilir ! Oh, quelle idée idiote avait-elle eut là. Elle aurait mieux fait de s’éloigner, aller rejoindre un lieu plus tranquille. Ou rester à l’intérieur, allongée, inerte. Fixer le plafond, encore. Attendre sagement le retour de Virus. Et être ce qu’elle était censée être. Une créature vaine et sage. Docile, toujours. Mais non. Elle était sortie, encore. Son menton encore était un peu douloureux de sa précédente escapade, la peau à vif masquée sous un pansement aussi clair que sa peau blême.

Une main calleuse et sèche soudainement se posa sur son bras, l’arrêtant dans ses bras. La poigne était ferme, le bras frêle. Mais elle ne réagit pas. Tout juste s’arrêta-t-elle. Ne sachant pas quoi faire. Elle ne connaissait personne, ici, alors pourquoi l’arrêterait-on ? Danger ? Elle n’en avait jamais vraiment connu, ayant évité, durant son relâchement, de rester dans des lieux trop peuplés. Mais là, elle s’était jetée dans la gueule du loup. Poisseuse et puante, sale. Les doigts se resserrèrent sur sa chair de pixels, lui rappelant la situation. Elle tourna la tête, sans se presser, et déposa ses mirettes jaunes sur un visage maigre, taillé au couteau. Des yeux gris fixés sur elle avec insistance, des sourcils broussailleux froncés. Ledit regard la déshabilla copieusement, sans respect ni délicatesse. Quelques commentaires furent proférés à son encontre, mais elle ne le nota pas. Non, ses yeux étaient fixés sur les sourcils de son vis-à-vis. Pourquoi. Pourquoi donc étaient-ils si épais ? Pourquoi laisser faire une telle chose ? Une impulsion vers l’avant la sortit de sa contemplation. Il semblait vouloir la tirer avec lui à l’intérieur. Mais. Elle ne voulait pas. Non, on lui avait dit de n’entrer nulle part, ce n’était pas sur du tout. Malheureusement, elle n’était pas de taille à résister au mouvement qu’il lui imposait. Elle essaya, mollement, et abandonna bien vite.

Imprévu. À nouveau. Quelqu’un sortant des lieux. Se laissant presque traîner, elle ne réalisa que trop tard qu’elle allait le bousculer. Et c’est ce qui arriva. Le tout eut pour effet de la faire basculer sur l’inconnu qui n’avait surement rien demander. C’était ridicule. Elle était maladroite et une vraie catastrophe. Pas une seule parole d’excuse ne quitta les lèvres de l’ombre, qui se contentait de fixer celui lui faisant face. L’autre ? Il semblait avoir abandonné l’affaire. Peut-être. Pas le temps pour les cruches. Tant mieux pour elle. Elle ne s’en souciait pas tant que cela. Tout ce qui importait, c’était la lanterne, sur laquelle elle gardait une prise ferme, malgré tout.

Puis, elle était toujours sur lui. Et le sol était proche. Elle n’aimait pas tellement cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal   Mar 19 Fév - 16:33


La soirée rattrape le coup.


Depuis qu'il s'était levé, Léthal n'avait fait que passer une journée de merde. Mais vraiment la journée foireuse qu'on ne souhaite à personne. Tout allait de travers pour le plus grand bonheur du jeune homme qui avait le plus grand mal à se contenir. D'ailleurs, il n'en fit rien. Pas envie de se lever, mal de crâne, pas envie de bosser. Hoo douce flemme quand tu nous tiens. Hélas, il fallait bien se mettre au travail pour garantir la sécurité des coureurs et surtout celle de Reboot, qui avait encore massacré son bolide. Sérieusement, il valait mieux ne pas approcher le mécano qui enchaînait clopes sur clopes, persuadé que ça allait le détendre. Pourquoi il était énervé? En fait c'est dans son caractère et puis ça arrive d'être de mauvaise humeur dé le matin, sans vraiment de raisons valables.

Heureusement, la fin de journée arriva vite. Elle s'était vite terminée surtout parce que Léthal l'avait décidé. C'est à dire plus d'une heure avant la fermeture. Lui, qui d'habitude, adorait travailler en écoutant son bon vieux métal n'avait pas du tout la tête à ça et ne pensait qu'à aller faire un tour dans le secteur C, boire un verre, faire un tour chez les pu...prostitués. Et c'est ce qu'il fit. Quand ce mec voulait faire quelque chose il le faisait et ce, même si l'heure n'était pas à ce genre de choses. D'un pas décidé, clope au bec et regard à l’affût, le jeune homme se dirigea donc vers les bars. La journée avait peut être mal commencée...Mais peut être que la soirée promettait d'être plus sympathique. Arrivé dans son bar habituel, Léthal s'y engouffra et bouscula, par mégarde, un type de petite taille qui avait l'air d'un mini mexicain. Celui-ci le toisa d'un drôle d'oeil. Le jeune mécano fit de même puis posa la main sur l'épaule grassouillette du petit bonhomme qui éclata d'un rire puissant.

- Léthal ! Mais ké ce ké tou fais là à cette heure?
Beugla-t-il, tandis que le jeune homme s'installa sur un tabouret face au bar. L'autre posa aussitôt un petit verre d'un alcool brunâtre devant lui.
- La flemme...Et puis, j'voulais voir mon bon vieux Takoss.
Il pris le verre et l'examina avant d'afficher un sourire sinistre qui dévoila une rangée de dents pointues. Depuis le temps qu'il se disait qu'il devait arrêter de boire et de rentrer complètement explosé à son appartement, il ne faisait que reporter cette pensées logiques qu'il s'était imposée. D'un geste vif il englouti le liquide qui lui arracha une grimace et tapa le verre avec l'idée dans réclamer un autre. Mais cette idée disparue lorsque le tabouret vacilla dangereusement pour se retrouver sur le sol avec le jeune homme à sa suite. Bon d'accord, la soirée allait être aussi foireuse que le début de la journée. Pensa-t-il en frottant sa pauvre tête qui avait percutée le sol sans ménagement. Les dents serrées par la douleur et peut être par le fait qu'il se retenait de péter un câble, Léthal ouvrit un oeil et puis l'autre pour se retrouver nez à nez avec une demoiselle qui le fixait avec...non, sans émotions. Elle ne semblait même pas désolée de l'avoir fait tomber de son tabouret si confortable. Comment devait il réagir? D'habitude il ne se serait pas fait prier pour insulter la personne en question, mais là...Il s'en sentait incapable. D'ailleurs, ça lui foutait la trouille.

Le jeune homme rougit légèrement et bafouilla quelque chose qui devait être un "ça va?" mais qui sorti plutôt comme un "ghhmmgk" . La honte. Se raclant la gorge il se décala légèrement pour pouvoir se redresser et tendit la main à la jeune fille qui était toujours à terre. Elle semblait s’inquiéter pour quelque chose...Elle ne semblait pas à l'aise non plus. En fait, il avait l'impression qu'elle ne désirait pas ce trouver dans cet endroit.
-Allez, lève toi. Tu ne vas pas rester à terre deux heures.
Lança Léthal qui lui adressa un sourire rassurant malgré ses allures de racailles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal   Mer 20 Fév - 20:49


petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné.
Non, l’Ombre ne voulait pas être là. Parce qu’il y avait des gens, trop de gens. C’était stressant, à vrai dire. Trop de monde la mettait mal à l’aise. Trop de monde impliquait beaucoup de choses auxquelles faire attention, et cela, elle ne le pouvait pas. Et, bien qu’étrangère à de nombreux sentiments et sensation, Void ressentait la peur et le malaise. Enfin, pas dans toutes les situations, pour être tout à fait honnête. Mais chose certaine, elle n’avait pas du tout envie d’être dans cet endroit. Elle ne savait même pas où elle se trouvait, en plus de cela ! De plus, si proche du sol, elle n’était pas dans son assiette. Pourtant, cela ne l’avait pas poussée à se relever, au contraire. Toujours avachie sur le pauvre type qui n’avait rien demandé, et qui devait d’ailleurs avoir fait une bien vilaine chute, elle le fixait de ses grands yeux de merlan frit, sans se sentir gênée. Car l’embarras n’était pas dans ses attributs. Du moins, pas en cas de contacts physiques rapprochés. A moins que ce ne soit dû au fait que son esprit, puis finalement son regards, étaient tous deux captivés par l’état de la lanterne qui jamais ne la quittait. Ainsi, elle ne fit nullement attention aux rougissements impromptus de sa pauvre victime malchanceuse, ni aux quelques… mots ? Qu’il tenta de lui adresser. Ah non, tout ce qui comptait, c’était sa lanterne. Et le fait que si Virus apprenait qu’elle était encore tombée, il allait surement se moquer d’elle à nouveau.

Cela dit, quand il se mit à gigoter sous elle, la petite ombre étourdie n’eut d’autre choix que reporter son regard et son attention vacillante sur lui. Et se retrouva nez à nez avec une main tendue vers elle. Surprise, ses mots passant par une oreille et ressortant par l’autre quasiment instantanément ou presque, elle resta quelques instants à le fixer sans expression autre qu’un haussement de sourcils. Avant de finalement glisser sa main maigrichonne dans la sienne, ses doigts froids et marqués de quelques coupures se glissant contre les siens. Mollement, elle se retrouva à nouveau debout. Elle paraissait si petite à côté de lui, une vraie petite poupée. Toute maigrelette et fragile. Et elle n’avait toujours pas lâché sa main, le dévisageant en silence, longuement. Pour finalement baisser le regard. Sa robe était toute chiffonnée, à présent, son décolleté menaçant presque de s’échapper du tissu froncé. Oh, cette tenue n’était pas faite pour une créature aussi maladroite qu’elle. Vraiment pas. Ainsi, lèvres pincées, l’Ombre lâcha la main du jeune homme, puis remit en place sa tenue, sa longue chevelure blanche lissée également par quelques coups de doigts. Elle faisait tâche, ici, à vrai dire.

❝ Merci. ❞ Ce simple mot fila d’entre ses lèvres sur un ton fluet et léger, presque inaudible. Heureusement qu’il était proche d’elle. Sinon, il ne risquait pas de l’entendre, c’était certain. Cela fait, elle jeta à nouveau un coup d’œil à sa lanterne, vérifiant une fois de plus que la flamme ne s’était pas évaporée. Non, tout semblait aller bien. Par la suite, son regard rencontra le tabouret renversé. Elle réalisa donc qu’il était tombé de là, et surtout, se rappela que c’était de sa faute. Sourcils quelque peu froncés, ces derniers étant décidément la seule chose expressive chez elle, Void reporta ses mirettes ocre sur lui, battant plusieurs fois des paupières. Avant de s’exprimer finalement. ❝ Tu as mal ? ❞ Un léger pincement de lèvres, un soupir. ❝ Pardon. Je suis désolée. ❞ Elle ne voulait pas être réprimandée, non. Cela lui rappelait Alice. Elle n’aimait pas être punie. Et craignant qu’il ne s’en prenne à elle, la petite demoiselle recula légèrement, tout son être tout à coup craintif. Même ses yeux pourtant si vides à l’accoutumée. ❝ Je suis désolée. Je suis désolée. ❞ Elle se répétait un peu. Et paniquait pour un rien, au final. Mais d’un autre côté, elle ne se sentait pas bien, ici. Pas en sécurité ni à l’aise. Il suffisait de voir certains regards se posant sur elle, la déshabillant sans pudeur. Elle voulait retrouver Virus, parce qu’elle était en sécurité avec lui.

Et ce garçon qui lui faisait face, alors ? Il avait une dégaine de racaille, de méchant. Elle n’avait pas tellement peur de lui. Plutôt de sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
CALL ME; [ Contenu sponsorisé ]


MessageSujet: Re: petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal   


Revenir en haut Aller en bas
 

petit fantôme perdu cherche guide bien intentionné → pv léthal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Petit fantôme le grand... Se présente.
» Rêve perdu cherche rêveurs.
» Petit agneau éperdu, suis ton guide. ~ HOPE.
» LE PETIT FANTÔME DU JARDIN
» Loki, l'Ombre grise ( E.C )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur c ::  Black Station  :: •• Bars & bouibouis-