AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 Se réfugier – Lorelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Oblivion ]

■ MESSAGES : 78
■ AVATAR : original (bean8808)
■ DON : lampe d'Aladin
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 407

MessageSujet: Se réfugier – Lorelia   Dim 21 Avr - 16:28


Se réfugier

Il n'y a pas de librairie au C. Une multitude de garages, tous identiques, ou presque, mais pas une seule librairie, pas une bibliothèque. Les livres vous appartiennent d'on ne sait où, sont et restent votre unique propriété. Il faut se rendre dans le secteur du milieu pour trouver une librairie. Je ne sais pas si une librairie au C aurait du succès, ou bien s'il n'y existe pas de librairie parce qu'elle ne marcherait pas, deviendrait inutile. Après tout, les gens qui vivent au C n'ont sans doute pas le temps ou l'envie de lire, et personne des autres secteurs n'imaginerait se rendre ici pour seulement acheter un bouquin. Plutôt parier sur le speeder de son cœur.

Évidemment, comme la majorité des habitants, j'ai émigré le plus loin possible de l'épicentre de l'accident. Aucune envie de me retrouver nez à nez avec un monstre pixelisé, venu du fond de Krash, banni depuis le début du jeu et libéré d'après une volonté qui nous échappe à tous. Alice n'est pas responsable de cette catastrophe, mais ne bougera pas le petit doigt pour venir en aide au secteur C. Elle a donné l'alerte. Et puis c'est tout. Elle restera prostrée dans son palace, bien au chaud, protégée. Mais pour combien de temps encore ?

Alors j'ai passé la frontière, à pied. Une besace contre l'épaule, le Génie, des éléments de survie et puis toute ma volonté à l'intérieur. Je n'ai pas eu le temps de m'attarder, observer le monde autour, que je connais si peu et qui m'étonne encore. Le Quartier Asiatique ne m'a pas paru moins dangereux que le reste du secteur, mais j'ai entendu des cris, éloignés. J'étais terrifiée, à l'idée de disparaître comme ça, sans avoir accompli la moindre chose. Est-ce ce que ressentent les hommes, lorsqu'ils pensent à la mort ? Est-ce que je suis parvenue à éprouver les mêmes angoisses ? Je n'ai pas le temps de méditer.

Je suis devant la première librairie que je rencontre et sans attendre qu'une de ces horribles choses ne me découvre, je pousse la porte. Elle est ouverte. Je soupire de soulagement.


Dernière édition par Oblivion le Mar 23 Avr - 10:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Lun 22 Avr - 23:51



Semblerait-il qu’il y avait eu un événement grave au cours des dernières semaines. Lorelia en était-elle au courant? Plus au moins. L’information était rentrée par une oreille et en était ressortie par l’autre cavité. Cela n’était guère étonnant de sa part. On pouvait mettre le blâme sur ce nouveau bouquin qu’elle venait de recevoir par l’intermédiaire d’un client effronté. La lecture dérobait ses pensées déjà loin d’être normales, l’enfermait dans un monde la rendant quasiment antisociable. Il n’était donc pas étonnant de la voir recroquevillée sur elle-même, cachée derrière le comptoir de la librairie. Les clients se faisaient rare. S’en souciait-elle réellement? Non, les princesses et les châteaux étaient nettement plus intéressants que de banales relations humaines médiocres.

Tout de même, elle n’était pas à l’abri d’eux. Ils poursuivaient leur proie. Ils attendaient de dévorer le premier être se tenant sur leur passage. Malgré sa sottise et sa maladresse, Lorelia semblait bien comprendre que quelque chose se tramait à l’extérieur de sa boutique dissimulée dans l’ombre. Des hurlements retentissaient au loin. Vague signe qu’ils approchaient. Nous pouvions bien nous demander ce qui lui mettait la puce à l’oreille. Probablement ce vide et cet atmosphère lugubre qui terrorisait la rouquine. Pour l’une des rares fois, elle se comptait chanceuse de ne pas avoir de client. Son chat à neuf queues reposait sur ses cuisses, comme si étrangement bientôt elle serait en mesure de l’utiliser.

La porte de l’échoppe grinça. Quelqu’un mettait pied dans sa mansarde.

Lorelia plia la page où elle était rendue. La présence était-elle en provenance des ténèbres? Il fallait avouer que son monde féérique et celui de Krash se mélangeaient, si bien qu’elle croyait en même l’existence d’ombres venant dévorer les enfants avant leur sommeil. Peut-être est-ce donc en réalité cela qui lui donna cette poussée d’adrénaline? Quand elle se releva, son fouet entre ses mains en poussant un cri, elle eut l’impression de posséder une force extraordinaire. La surprise de voir une jeune femme, la regardant comme si elle venait de croiser un véritable malade, la rendit toute honteuse. Ah? Un client? Elle venait de confondre un client avec eux – elle ne savait pas véritablement comment les nommer. La folie devenait à nouveau sa meilleure amie. Lorelia balança son instrument de torture qui lui était plutôt semblable à un jouet, adressa un sourire maladroit à la cliente en sautant par-dessus le comptoir.

- Bonjour, hello, holà señorita! Bienvenue dans ma librairie! Que puis-je donc faire pour vous?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Oblivion ]

■ MESSAGES : 78
■ AVATAR : original (bean8808)
■ DON : lampe d'Aladin
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 407

MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Mar 23 Avr - 10:53


Refermant rapidement la porte derrière moi, je commence à regretter mon choix. Certes, l'endroit est bien camouflé, au milieu d'autres échoppes tout aussi sombres, coincé au milieu de nulle part. Mais la propriétaire ? Une dingue. Je fixe la libraire aux cheveux de feu, son arme à bout de bras. Une arme. C'est donc une joueuse, une Free. Mais je ne perds pas plus de temps en élucubrations à l'utilité douteuse.

“Ne criez pas. Ne parlez pas aussi fort”, je m'exclame tout en chuchotant.

Je lance un regard vers la rue, à l'extérieur. Je ne ressens pas la présence d'un de ces monstres, mais ils peuvent débarquer à tout moment. Et surtout au moment où on s'y attend le moins.

“On va devoir rester silencieuse. Vous pouvez continuer de faire ce que vous faisiez. Mais calmement“, j'ajoute.

Je m'adosse à la porte fermée, et je réfléchis. Les monstres ne voient pas, ne sentent pas. J'ai remarqué que lorsqu'on parlait près d'eux, ils s'intéressaient soudainement à vous. Comme pour Harmony et son cri de guerre, et Light et sa bouche qui ne se ferme jamais. Il faut agir comme une petite souris au fond de son trou. Oui, on a peut-être une chance, comme ça.

Je regarde ma cuisse, et le bandage ensanglanté. Lorsque je marchais, j'ignorais la douleur, trop pressée de m'éloigner. Maintenant, je commence à ressentir la coupure. Je serre ma mâchoire.

“Je suis blessée, j'ai besoin de changer mon pansement. C'est possible de faire ça ici ?”

Je ne me sens pas de déchirer encore un bout de mon tee-shirt. Je regrette Harmony et sa trousse de secours quasi-intégrée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Ven 26 Avr - 14:48



La jeune femme avait semblé plus ou moins emballée par l’attitude enfantine de Lorelia. Il fallait dire que ce n’était pas des plus agréables de voir surgir de nulle part une véritable démente. Elle se devait de la pardonner. Elle était comme ça et elle ne changerait jamais - au regret de plusieurs. Sa jeune cliente l’avait par ailleurs remise en place. Ne pas crier? Ne pas parler fort? Cela la rendit légèrement honteuse, mais tout autant curieuse. Que pouvait-il bien se dérouler dans la vie trépidante de cette jeune demoiselle en détresse? Rien qu’à y penser, Lorelia partait déjà sur une autre planète. Décidément, elle était incorrigible.

Silence, lui ordonnait-on maintenant. Oh... Également rester calme. Rester… calme? Ah! Mais ça, c’était du défi. Elle ne restait tranquille que lorsqu’elle était plongée dans un bouquin. De plus, elle ne pouvait pas se permettre de lire sous le nez d’un acheteur potentiel tout de même. Peu importe, l’empêcher de bouger l’amenait à une mort certaine. Enfin elle lui devait bien ça après la bêtise qu’elle venait d’effectuer non? La rougeâtre afficha une mine désespérée sans pour toutefois quitter des yeux la dame qui s’adossait contre la porte de la boutique. Cette dernière lui demanda des bandages. Oh! Elle n’avait même pas remarqué sa blessure – ce qui, somme toute, n’était pas étonnant de la part de notre lunatique Free. Voilà que Lorelia partit à la recherche de sa trousse de secours dans l’arrière boutique. Au nombre de fois qu’elle se blessait par jour, en posséder une était d’une nécessitée absolue. Quand la boîte rose fut entre ses mains, débordant de produits pharmaceutiques de toute part, la libraire retourna à proximité du comptoir. Elle présenta la trousse avec un énorme sourire vendeur.

- C’est pourquoi? Une brulure? Une coupure? Une écharde? En tout cas moi j’ai toutes les couleurs possibles! Rose, bleu, vert, mauve, rouge et bla bla bla. Ma préférée c’est le rose! Regarde comment c’est joli!

Elle s’amusait avec un plaisir lui étant propre. La situation de la femme ne la préoccupait plus vraiment. Les vives couleurs de ses pansements étaient devenues nettement plus intéressantes. Fort heureusement – ou peut-être bien fort malheureusement, un cri perçant au loin cessa d’allumer cette joie de vivre qui la contenait. Lorelia figea. C’était d’une frayeur étonnante. Exactement comme dans l’œuvre de J. Searle Dawley.

- Tu as une idée de ce qui se passe dehors? J’y comprend rien, moi.

Erreur marginale. Elle venait de la tutoyer. Elle espérait secrètement que sa cliente ne le remarquerait pas.




NDA : Désolée du retard 'w'


Dernière édition par Lorelia M. Luciflus le Sam 4 Mai - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Oblivion ]

■ MESSAGES : 78
■ AVATAR : original (bean8808)
■ DON : lampe d'Aladin
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 407

MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Mar 30 Avr - 17:19


navrée pour le retard! je serai plus longue désormais, à cause des cours qui ont repris (j'essaierai de mettre moins d'une semaine ♥)
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Blablabla. Dans une autre situation, peut-être que j'aurais été amusée par cette fille bavarde et joyeuse, et j'aurais sans doute apprécié son côté innocent et... complètement inconsciente. Tout de suite, ce trait de caractère que j'aurais considéré comme une qualité apparaît comme un grave trouble de la personnalité. Comment peut-elle se laisser palabrer à propos de la couleur du pansement que je voudrais alors que dehors, des choses horribles se passent ? J'ai vu des personnes s'évaporer, aussi simplement que lorsqu'ils sont arrivés. Je secoue la tête, je commence à désespérer.

Enfin, elle semble revenir à la réalité. Quelqu'un a poussé un cri de terreur, effroyable. Je la regarde se pétrifier.

“Tu as une idée de ce qui se passe dehors ? J’y comprends rien, moi.”

Je pose une main sur celle de la libraire aux cheveux bien plus flamboyants que les miens – c'est surprenant. Je me veux rassurante, malgré les mots qui vont s'échapper de ma bouche.

“Krash est envahi par des monstres indescriptibles. Ils nous chassent et nous menacent. En disant « nous », j'englobe les joueurs, Free ou Premium et les Ombres. Les monstres semblent ne se limiter qu'aux secteurs B et C. … Pour l'instant.”

Je dis tout ça dans un murmure.

“Je crois qu'ils réagissent aux bruits.”

Puis, je touche du bout des doigts le bandage souillé sur ma cuisse. Je le défais lentement, les dents serrées pour ignorer la douleur qui vrille jusque dans mes tempes. Je jette le morceau de tee-shirt sanglant sur le côté.

“Je me suis coupée. C'est assez profond”, je précise, avec une grimace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Mar 7 Mai - 0:17


Aveuglée par l’imaginaire ~

À ce moment-là, Lorelia aurait voulu éclater de rire. Pouffer, glousser et s’esclaffer jusqu’à en avoir mal au dos,tout cela lui aurait fait un bien fou. Cependant, la situation n’était pas appropriée. Elle ne savait rien. Elle sentait la chose plutôt. Bien qu’elle semblait toujours autant rayonner par cette après-midi lugubre, de terribles frissons parcouraient malicieusement son pauvre dos courbé. Combien de temps encore lui faudrait-il pour comprendre l’ampleur de la situation? Fort heureusement, notre demoiselle aux cheveux rouges s’était permise de poser une question à sa cliente blessée. Lorelia ne s’était pas attendue à une réponse. Loin de là. La main posée sur son épaule, le discours de la rouquine l’avait épaté. Ses yeux gros comme ceux d’un poisson, elle en était restée muette.

Krash était envahi par des… monstres?

La touche dramatique de la chose accentua le mouvement anxieux de la jeune fille. Ça grimpait dans sa gorge. Ça chatouillait sa langue. Elle parvint à le ravaler tandis que la jeune demoiselle baissait le ton de sa voix pour ajouter la fraise sur la coupe glacée. Lorelia ne put l’empêcher de résider à l’intérieur de sa personne. Elle éclata de rire. Elle riait si fort que n’importe qui au bout de la rue aurait pu l’entendre aisément. Voilà qu’elle se tortillait contre le sol. À quoi bon prendre les choses au sérieux? Elle détestait les mauvaises nouvelles. Elle se contentait d’en rire et de retourner dans son monde imaginer. Peut-être que si elle avait compris dans quel merdier elle se trouvait, elle se serra tue et recroquevillée dans son coin.

- Ahahahah! D-des… pff… m-m-monstres?! Ahahah! Gloussait-elle en devenant rouge pivoine.

Elle en oublia pratiquement la blessure de sa cliente. Cette dernière semblait bien profonde. Il fallait dire qu’elle n’avait pas réellement écouté ses derniers dires. Quand elle se calma, elle se leva difficilement afin de retourner dans l’arrière boutique. Elle en avait les larmes aux yeux. Elle revint vers la jeune femme, accompagnée d’une serviette imbibée d’alcool.

- Ça risque de faire mal, mais on a pas le choix, s’empressa t-elle de dire très fort. Tu veux que je le fasse? Sinon peut-être que les monstres vont venir nous chercher…

S’en était fini. Elle se roulait à nouveau contre le parquet de la boutique. Elle était décidément incorrigible.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ Oblivion ]

■ MESSAGES : 78
■ AVATAR : original (bean8808)
■ DON : lampe d'Aladin
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 407

MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   Sam 11 Mai - 16:59


Horreur et damnation. Tout cela ressemble à une mauvaise pièce de théâtre. Comme si tout ce que j'avais traversé jusque là, la fuite avec Harmony – bon sang dans quelles conditions avais-je rencontré l'un des membres du Conseil ! –, et puis nous avons survécu, Light et moi... J'espère qu'il va aussi bien que moi, et j'espère qu'il n'est pas allé trouver refuge avec une personne aussi irresponsable et inconsciente que moi ! Est-ce qu'elle ne vient pas de rouler sur le sol, pouffant de rire comme si je venais de dire la chose la plus amusante au monde ?

Ne vit-elle pas dans le même monde que moi ? Krash n'a-t-il donc aucune emprise sur elle ? Fait-elle partie de ces personnes qui se fichent de l'endroit, peu importe qu'ils puissent continuer à vivre comme ils l'entendent – le plus souvent seul ?

Trop de questions, pas assez de temps.

Je passe une main lasse sur mon visage. Pitié, faites qu'elle soit aussi chanceuse qu'insensée...

“Ce n'est pas une plaisanterie”, j'insiste, très sérieuse. “Tu n'as pas entendu les alertes, les messages d'informations ?”

Je fixe ensuite ma cuisse ouverte, la serviette que tient la jeune fille, légèrement mouillée. Pas avec de l'eau. Je ne suis pas bien courageuse, en vérité. À l'action, je préfère la dissimulation, et ce depuis toujours. C'est ce pour quoi j'ai été créée après tout.

“C'est quoi ton nom ? Je préférerais que ce soit toi qui s'occupe de ça, en fait”, je dis, désignant de l'index ma blessure.

J'essaie de conserver mon calme, mais voir une femme rouler sur le sol parce qu'elle se moque de moi, c'est très difficile. Je commence à perdre patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CALL ME; [ Contenu sponsorisé ]


MessageSujet: Re: Se réfugier – Lorelia   


Revenir en haut Aller en bas
 

Se réfugier – Lorelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Hylan ♣ And the story goes on
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur b :: Quartier Asiatique  :: •• Boutiques-