AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 Carry me home tonight (O₂)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Carry me home tonight (O₂)   Mer 24 Avr - 21:12



« Mich-mich apporte moi ma veste s’il te plaît ! »
Mich-Mich c’était l’un des nombreux surnoms qu’elle donnait à son majordome. Dérisoire, sans aucun doute. Mais comme il n’était pas programmé pour répliquer, autant en profiter. Oui oui, programmé. Intégrer Krash en tant que premium, ça avait ses avantages. Et avoir un robot majordome en faisait parti. En attendant l'arrivée de son compagnon, Leanne jeta un coup d'oeil au miroir. Ok. Elle était parée. Enfin le majordome arriva et l’aida à passer son vêtement. Une simple vérification et puis elle pourrait partir.

« Alors Michou, qu’en dis-tu ? »
« Merveilleux . Madame.»
Elle embrassa le robot sur la joue. Une habitude qu’elle avait prise dès son arrivée dans la villa - un autre avantage à être premium. Certes le robot n’était pas doté de sentiments ou d’émotions, et sa voix n'avait rien d'humain, mais sa présence la réconfortait. Un peu comme une famille. C'est de bonne humeur qu'elle quitta son domicile. Dehors, la rue était animée, comme d'habitude. Mais sa soirée à elle commençait tout juste. Elle connaissait son programme : boite de nuit. Elle descendit les quelques marche du péron, prit le tramway et arriva en quelques minutes à destination. Ella passa la sécurité sans problème. Le temps de longer le couloir et...

Là voilà dans une autre ambiance. Un sourire se dessinait sur son visage. Du monde, il y en avait, comme chaque soir. Et déjà des couples se formaient aux quatre coins de l'établissement. Enfin couple... On sait tous comment ça se termine quoi ! Bref, Leanne comptait s'amuser ce soir. Et elle allait s'amuser ! Elle avança plus profondément dans l'établissement. La chaleur augmentait au fur et à mesure de sa progression. Arrivée au comptoir elle interpella le barman et commanda un « sex on the beach ». Un clin d'oeil au passage puis elle se retourna pour observer tout ce beau petit monde. Erreur. Un verre venait d'être renversé sur sa robe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CALL ME; [ O₂ ]

■ MESSAGES : 16
■ AVATAR : Morgiana ♦ Magi: the labyrinth of magic
■ DON : Voleuse
■ ALIGNEMENT : Partisan
■ RUBIS : 85

MessageSujet: Re: Carry me home tonight (O₂)   Jeu 25 Avr - 2:09


Mais qu'est ce que tu fous Odette ? Voilà à peu près ce qu'elle se répétait depuis un bon moment maintenant. Comment s'était-elle retrouvée là ? Dans ce lieu décadent s'il n'en est ? Elle qui n'aimait pas l'alcool. Elle qui n'aimait pas le bruit. Elle qui n'aimait pas les fêtes. Enfin, c'est ce dont elle tentait de se convaincre depuis 19 années, sans grand succès. En tous cas ses parents semblaient y croire, eux, et ils étaient bien fiers quand ils parlaient avec leurs amis de leurs enfants respectifs. « Quoi, Charles est rentré ivre mort l'autre soir ? Ah bah nous ça risque pas de nous arriver, **** est bien trop sérieuse pour ça ! ». Haha, chers parents. S'ils pouvaient la voir, là tout de suite, leur chère petite fille. Ce n'était vraiment pas un spectacle glorieux. À vrai dire, elle s'accordait plutôt bien à l'inconscience légèrement désespérée du lieu. Odile n'était même pas repassée chez elle après la dernière répétition de la journée, si bien qu'elle portait encore sa petite robe blanche estivale sur collants noirs – maintenant effilés – le tout accompagné de bottes plates. Dans son sac à main géant on pouvait trouver tout son attirail d’entraînement, sans oublier son agenda et son kit de pansement. On aurait pu croire qu'elle était médecin ou infirmière, tellement elle avait de bandages et autres produits médicaux. Mais non, elle était juste danseuse.

D'ailleurs, son sac, elle l'avait quitté des yeux depuis un moment, abandonné dans un coin sans doute – à moins qu'elle ait demandé à la belle gentille barman de le garder ? Désormais, Ode parcourait le dancefloor avec cette détermination un peu maladroite propre aux gens qui ont un verre ou deux de trop dans le nez. Dans son cas, un seul verre avait suffit et le deuxième se balançait au bout de son bras au rythme de ses mouvements saccadés. En la voyant remuer ainsi, personne n'aurait pu se douter que danser était son métier. Sans doute que la vodka et la musique électronique n'aidaient pas trop non plus. Elle avala une gorgée sans cesser de remuer, la boisson transparente lui brûlant la gorge.

Mais qu'est ce que tu fous Odette ? Encore la même question. Mais c'est vrai après tout, que fais-tu là jeune fille ? Habituellement, pour arriver à te sortir, il faut au moins deux autres personnes insistantes pour te tirer jusqu'au premier bar. Après, une fois ta première gorgée alcoolisée avalée c'est plus facile et ça se facilite de plus en plus à chaque verre, jusqu'au black out total qui est ton habitude. Ça c'est une soirée normale mais néanmoins rare. Là pourtant, tu es seule. Seule comme un agneau dans ce monde dont tu ne connais pas les règles. Cet endroit dont tu as souvent rêvé à travers les magasines féminins et les séries télévisées mais où tu n'as jamais mis les pieds non-accompagnée. Que fais-tu là ? Une mauvaise journée sans doute. Avec les bonnes questions ça te reviendrait peut être, mais là tu ne sais plus. Un événement inattendu qui t'a donné envie d'oublier. De boire et danser jusqu'à ne plus rien sentir, peut être même rentrer avec un garçon – haha, si seulement tu en étais capable ! Tu voudrais juste ne plus être toi, ne plus être O₂ là, pendant quelques minutes, quelques secondes. Être une fille normale et bien dans sa peau. Ce serait trop demander ? Tu heurtes soudainement quelqu'un, le rinçant avec le contenue de ton verre.

« Oooops ! »

Ode cligna des yeux une fois, deux fois, fixant avec incrédulité la tache humide sur la robe de la personne près d'elle. Oh, c'était une fille. Là n'était pas la question.

« Han, je suis désolée ! »

Avec beaucoup plus d'emphase que lorsqu'elle était sobre, la jeune fille posa une main choquée devant sa bouche grande ouverte. Quelle gourde. En s'accroupissant d'un équilibre mal assuré, elle regarda les dégâts de plus près en psalmodiant encore et encore d'autres excuses. Puis, se relevant brusquement, elle attrapa le poignet de sa victime d'un air décidé et ce qui pourrait ressembler à des larmes de remord au coin des yeux.

« Viens, on va aux toilettes, je vais t'aider à nettoyer tout ça ! »

Bien sûr, dans son emportement, elle a totalement oublié que la vodka étant transparente, elle ne tache pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CALL ME; [ Invité ]


MessageSujet: Re: Carry me home tonight (O₂)   Jeu 2 Mai - 14:40


La tâche venait d'imprégner le tissu, juste en-dessous de la poitrine. * C'est une blague ? * Pourquoi fallait-il toujours que ce genre d'accident lui arrive, à elle ? Elle commença à regretter d'être sortie... Elle était dépitée, les yeux écarquillés et ne prêtait pas de réelle attention à la jeune fille qui se trouvait en face d'elle. Et pourtant, lorsque cette-dernière s'excusa de sa maladresse, Leanne afficha un grand sourire.

« Oh non ne t'inquiète pas ! »
Mais à peine avait-elle prononcé ces mots, qu'elle fut saisit par le poignet et entrainée quelque part. Les toilettes, d'après ce qu'elle avait cru entendre dans le brouhaha de la boîte de nuit. Elle se laissa donc entrainer, amusée du comportement de sa nouvelle rencontre qui était un brin éméchée. Tandis qu'elles se frayaient un chemin parmi la foule, Leanne songea à quelle genre de personne allait-elle pouvoir affaire. Elle s'essaya à deviner depuis combien de temps avait-elle rejoint krash, quelle était son métier... Encore plus important : était-elle une partisane ? Le secteur A grouillant de pro-Alice, il y avait de forte chance qu'elle en rencontre. Et avec un peu d'alcool dans le sang, la demoiselle risquait de divulguer des informations qu'elle ne devrait pas. Et qui sait ce qu'il lui en couterait...

Elle fut stoppée dans ses réflexions. Les deux jeunes femmes étaient arrivées aux toilettes. Un endroit si propre et si charmant ! Elle baissa alors le regard vers la tâche, toujours humide. Qu'allait-elle faire ? Elle n'avait pas vraiment prévu de vêtement de rechange. Heureusement pour elle, le peu de luminosité dont étaient habités les lieux ne permettait pas de voir très clairement la marque causée par l'alcool. En épongeant avec du papier, ça devrait aller. Elle en tira un morceau du distributeur qui se trouvait à côté d'elle et commença à essuyer les dégâts.

« Tu sais, je pense qu'avec cet incident on peut se tutoyer, ce n'était pas la peine de m'accompagner jusqu'ici. Mais je te remercie, et puis, ne t'en fais pas, une robe ça se lave ! » ajouta-t-elle avec un sourire. « Moi c'est Leanne, et toi ? »


couleur du blabla : #EB4347
Revenir en haut Aller en bas
CALL ME; [ Contenu sponsorisé ]


MessageSujet: Re: Carry me home tonight (O₂)   


Revenir en haut Aller en bas
 

Carry me home tonight (O₂)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» † Carry me home tonight.
» « i'll take your last breath and carry you home. » — pandore nyx epheridge's links.
» ⊹ we might not make it home, tonight.
» Carry On my wayward Son
» How do you rate President Obama's speech tonight?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur a ::  Carpe Diem  :: •• Boîtes de Nuit-