AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 Une arrivée fracassante | Feat. Sohei |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Smoke ]

■ MESSAGES : 16
■ AVATAR : Izumo Kusanagi
■ DON : Arbalète ♥
■ ALIGNEMENT : Neutre
■ RUBIS : 84

MessageSujet: Une arrivée fracassante | Feat. Sohei |   Ven 24 Mai - 13:37






• ✘ Une arrivée fracassante•



Flash back Trou noir. Des bruits sourds, des voix, puis de la lumière, une immense source de lumière. J'arrive tant bien que mal à écarquiller les yeux, et c'est la lumière du "jour" qui me réveille. Tout me revient en tête, mon après midi chez moi, avec Alessandro, la téléchargement de ce jeu, Krash. Ce jeu m'avais absorbé, et j'étais désormais coincé dedans, sous le pseudo de Smoke. J'étais en plein milieu d'une rue, tout seul, habillé d'un vulgaire pantalon et du'n tee shirt tout simple, je n'avais pu choisir que ce type de vêtement durant ma création de personnage. Tout paraissait si réel, et pourtant tout n'était que fiction, crée par je ne sais qui, pour se divertir. Il fallait que je reste sur mes gardes, tout ceci est un jeu, mais dans un jeu, il y a toujours des pièges, des dangers, des méchants. J'avais sur moi une sacoche, que je pris le temps de fouiller. Elle ne contenait rien mis à part l'arbalète que j'avais pu choisir en tant qu'arme; Je ne savais pas me servir de cette chose, mais j'apprendrais sur le tas. Je possédais aussi désormais une montre, qui m'expliqua à quoi elle servait quand je l'ai allumée pour la première fois, elle m'a aussi indiqué où je devais me rendre pour trouver mon appartement. J'avais l'impression de me trouver dans une ville réelle, il y avait plein de gens, je n'aurais su dire si c'était des gens comme moi, des joueurs, ou des bots, des humains crées par l'ordinateur, pour le jeu, il y a toujours. Des sortes de npc. Ahah, j'avais du mal à y croire, mais j'étais devenu le héro d'un jeu. C'était loin d'être drôle pour moi, j'avais peur maintenant, et j'étais seul... Seul sans Alessandro. Il n'était pas arrivé ici en même temps que moi, alors que nous avions lancé le jeu ensemble, c'est bizarre. Toujours est-il que je me levé, afin de me rendre à mon appartement pour la première fois.

Cela fait maintenant 2 petites semaines que je suis arrivé sur Krash. Au début je me mettais à compter les jours en espérant peut-être qu'un jour, qui sait, je reviendrais dans le monde réel. Je m'inquiétais pour ma famille, qui doivent se demander où je suis. Mais bizarrement, en deux semaines, j'ai eu le temps de m'y faire, et de me dire que si un jour je devais sortir de ce jeu, ça ne serait pas de sitôt, et pas avant d'avoir retrouvé Alessandro. Je m'étais donc motivé à jouer ce jeu à fond, et avait donc suivi le guide de ma montre, dont le nom m'échappe toujours. J'avais donc trouvé un métier, dans un petit bar du Secteur C. Moi barman, on aura tout vu.. Timide comme je suis, je sers les gens sans les regarder, et je casse la moitié des verres avant de les amener à destination, mais le patron à l'air de bien m'aimer puisque les clients reviennent, me donnent même des pourboires. Peut-être que mon côté ridicule timide les attire plus qu'autre chose, je n'en sais, mais j'aime bien ce petit boulot que j'ai trouvé. A mes heures perdues, j'essaye de me servir tant bien que mal de cette petite arme que je peux porter au poignet, mon arbalète, malheureusement ce n'est pas gagné. En effet, il est rare que je touche ma cible, et si j'arrive à toucher ma cible, ce n'est pas à l'endroit voulu. Je suis vraiment loin d'être un sportif, et encore moins un tireur, mais un jour j'arriverais à faire quelque chose qui en vaut la peine. Sinon je ne sais pas tellement occupé mes journées, à part découvrir ce monde, et rechercher mon ami. Il m'arrive aussi de faire des heures supp' au bar, et de rencontrer de nouvelles personnes. Les gens sont aimables ici, je n'ai pas vraiment de problème, quelques petites têtes, ou des lourdeaux qui m'embêtent pour le faire exprès, d'autre qui me pince les fesses par exemple, mais rien de grave. Il arrive aussi de tomber sur des personnes généreuses, comme cet homme qui pour me remercier de mon travail, m'avais offert une place pour aller voir un match de basket. Bon, d'accord, je n'aime pas le sport, ce n'est pas mon truc, mais aller voir un match de basket, pourquoi pas. Après tout c'est gratuit.

Le lendemain, j'ai donc pris mon après midi, afin d'aller me rendre à ce match de basket en plein secteur C. Il opposait les secteurs B et C il me semble. Il y avait beaucoup de monde, je n'aimais pas ça. Je ne savais pas où me mettre, j'étais oppressé. Heureusement, les places n'étaient pas libres, j'avais donc mon petit siège réservé, à côté de grand gaillard qui gueulait en faveur du secteur C. Je me sentais totalement petit et nul à côté d'eux. Comme à côté de beaucoup de monde remarque... >Je regardais le match sans vraiment trop connaitre les règles, j'applaudissais quand les autres applaudissaient, mais rien de plus. La prochaine fois, il faudrait peut-être que je me renseigne un peu sur le sport en question, avant d'aller voir un match. Les esprits s'échauffaient dans le public, car le secteur C était en train de perdre, et ça n'en finissait pas. L'écart n'était pas grand, et le secteur C n'a pas réussi à égaliser, du coup, le secteur B à gagné le match. Le secteur B avait bien joué apparemment, heureusement que j'ai une oreille attentive sinon je n'aurais pas su tout ça. Tout le monde se levait, je restais assis pendant ce temps là, pour ne pas être mêlé à la foule. J'aurais peut-être du, parce qu'en regardant l'heure, j'ai vu que j'allais être très en retard à mon travail si je ne me dépêchais pas. Je ne pensais pas qu'un match de basket durait aussi longtemps... Mince alors. Je me suis donc levé et me suis mis à courir pour rejoindre mon bar. J'étais lancé dans ma course, tellement lancé dedans que je n'avais pas vu ce jeune homme sortir des vestiaires et BAM. Collision. Il tombe par terre, surpris par le chose, et je courrais, donc la force était plus grande. Tout ça me stoppa net. J'étais rouge de honte, je venais de faire tomber quelqu'un, et je reconnu que c'était un des joueurs de l'équipe du secteur B. Quel boulet j'étais... Je l'ai donc regardé très timidement, et j'ai juste lâché un. petit

« Go.. Gomen ! »

Puis je suis reparti en courant, sans l'aider à se relever ni quoi que ce soit, j'étais bien trop timide et trop pressé. J'aurais pu au moins prendre le temps de lui tendre la main, mais j'avais les mains tellement moite que je n'ai pas osé. Mon patron allait déjà me taper sur les doigts, si j'étais resté parler avec lui, je crois que j'aurais pu me faire renvoyer sur le champs, et j'avais besoin de ce job pour m'occuper de mes journées. Je suis donc arrivé là bas, je me suis changé (tenue de serveur oblige, je suis bien dans ces vêtements un peu plus classe). Le bar était bondé, il y avait plein de joueurs de baskets, ainsi que des fans avec des écharpes et compagnie... Je suis bête, le bar n'est pas loin du terrain de basket. Et si cet homme arrivait... Comment je pourrais lui expliquer ce qu'il pourrait considérer comme un manque de respect ? Rien que d'y penser j'en avais la nausée. Je suis vraiment minable quand je suis tout seul...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une arrivée fracassante | Feat. Sohei |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une arrivée... fracassante!
» Arrivée fracassante au Royaume des deux déesses ! [PV Tim' et Hum']
» Une arrivée.. fracassante ! [PV Cléa]
» Une arrivée fracassante [libre pour 5 personnes]
» Qu'est ce qui t'es arrivé ? [Feat Bekah]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur c ::  Black Station  :: •• Bars & bouibouis-