AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FERMETURE DU FORUM. WWW

Partagez | 
 

 In a search for someone ☻ RAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
CALL ME; [ Insanity ]

■ MESSAGES : 61
■ RUBIS : 74

MessageSujet: In a search for someone ☻ RAM   Lun 15 Juil - 20:11




In a search for someone

♕ RAM ♦ Insanity ♕


Un jour comme un autre qui commence, une fois de plus, à se demander jusqu'où pouvait allée ta capacité d'adaptation Insa. Tu avais déjà prit un rythme régulier dans ton travail, jamais en retard, tu n'avais jamais foiré une livraison non plus, une vraie professionnelle. Dire que c'était la première fois de ta vie que tu travaillais ! Enfin, c'est vrai que tu trouvais ça plutôt divertissant : tu rencontrais des gens, tu nouais des liens le temps d'un instant, tu découvrais ce monde si étrange dans lequel tu vivais désormais, même s'il te plaisait, il y avait quelques petits bémols ;

○ Tu n'as toujours pas mit la main sur la moindre information concernant ton frère alors qu'il avait lui aussi prit un compte prenium, tu le sais, tu étais avec lui au moment où vous l'avez fait !
○ Tu n'as, pour le moment, rien, mais alors RIEN capté à ce qu'il se passe dans ce monde. Tu te dis partisant d'Alice, mais tu ne sais pas véritablement ce que ça représente. Tu es précoce, certes, mais la politique, c'est pas trop ton truc quand même. Il faut dire que tu n'as que seize ans !

Il n'empêche que tu menais paisiblement ton petit train-train quotidien dans cette si grande maison -tu préférais ce terme que celui de loft. L-O-F-T. Nan mais, srsly quoi.- dont, tu n'avais en fait que faire. C'est vrai qu'il était plaisant d'avoir pour soit un confort des plus luxueux, mais, être seule, tu détestais ça. Il y avait trop de choses liées à la solitude que tu souhaitais oublier et tu n'y arrivais pas. Tu avais beau gardé le sourire, plus le temps passait, plus tu ressentais ce manque si oppressant, cette impression désagréable de vide que tu haïssais : il te manque. Il ne se passe pas un jour sans que tes pensées ne s'égarent sur des choses anodines qui te rappellent que, lui aussi, il est dans ce vaste monte composé de pixels. D'ailleurs, la raison pour laquelle tu ne l'avais pas trouvé, était peut-être qu'il avait déjà disparu, K.O pour de bon, pas comme la fois où tu avais pu le sauver. Bref. Tu préférais ne pas y penser, ça n'allait pas t'aider à renforcer ta façade angélique tout ça !

Après tout, Krash, c'était aussi l'occasion d'étudier l'espèce humaine ! Il y avait tant de gens différents ! Tu aurais presque envie de les enfermer dans une boîte blanche comme de vulgaires souris de laboratoire et de faire des expériences sur eux. Mais tu ne le ferais pas, oh non, tu préfères les manipuler vilement pour arriver à tes fins, c'est tellement plus drôle ! Rares sont les personnes qui ont d'ailleurs vue cette facette de ta personnalité et, en fait, elles étaient dans le jeu ! " Etaient ", oui, maintenant, elles ont toutes disparues. Pourquoi ? Comment ? Allons, on ne demande pas à une dame de révéler ses secrets, ça ne se fait pas !

Aujourd'hui encore, tu t'étais habillée pour ton travail : un petit short noir, un débardeur bleu comme tes yeux à cause de la cuisante chaleur, des sandales plates pour pouvoir être à l'aise sans trop galérer, des breloques aux poignets, et, exceptionnellement, tes cheveux étaient attachés en une queue de cheval avec un chouchou un peu froufrouteux que tu adorais. Tu étais d'ailleurs en train de mettre du mascara sur tes cils pour mettre en valeur tes yeux puis, une fois chose faite, tu prends ta sacoche, mettant dedans le premier paquet à livrer que le client t'avais donné peu après ton réveil alors que tu n'étais qu'en pyjama. C'te honte.

Sortant en chantonnant un air joyeux, tu fermas correctement la porte et tu te mis enfin en route. Tes pieds foulant le sol à un rythme régulier, tu avais grandement gagné en endurance déjà que tu en possédais pas mal ! Vraiment, ce métier était génial ! Alors, le destinataire, c'était qui déjà ? Boarf, tu n'y faisais jamais vraiment attention, toutefois, avec ton sens de l'orientation extraordinairement imprécis, tu abandonnas les explications, ou du moins les quelques brides qu'il te restait dans la tête et utilisa le GPS de ton bracelet, localisant enfin la maison t'arrêtant dev-WHAT THAT EJZKLJEAKJEKZEJZAKEJKZ PHOQUE ?!? C'était pas DU TOUT une maison qu'est-ce qu'il chiait le vieux ? Devant toi se dressait un immeuble comme tu n'en avais jamais vu. Ca ne valait pas ton ancienne maison, en Italie, mais jkerjkmzjrejrkze ça gère la fougère quand même ! Tu regardes à droite, à gauche, et BIM ce dont tu avais peur : interphone. Ok, c'cool, mais tu fais comment quand tu sais plus à qui tu dois livrer ? R... Rami... Ramage... Putain c'était quoi ce pseudo déjà ? Oh, tiens, quelqu'un qui sort ! Ta chance ! Doucement, tu profites de la porte ouverte pour te faufiler dans l'immeuble, mais tu n'est pas une bête, tu salues quand même le nigaud qui t'a laissé entrée voyons.
Bon. Pas le choix. Gonflée à bloc, tu te tapes tous les étages pour trouver le nom de cette fameuse destinataire - ou ce, qui sait - quand BIM tu t'écris en plein milieu du couloir ;

Insanity ♦ Putain mais oui c'est ça !

Moins classe que celui qui a gueulé Eureka dans sa baignoire pas vrai ? N'empêche que tu continuas ta course, trouvant enfin la porte de ta mystérieuse cliente et tu sonnas, disant de ta voix si douce, assez fort pour être entendue sans gueuler comme une dératée, sait-on jamais sur qui tu allais tomber ;

Insanity ♦ Excusez-moi, service de livraison pour mademoiselle RAM !

© FICHE CRÉÉE PAR AMYLITH SUR LIBRE GRAPH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
CALL ME; [ RAM ]

■ MESSAGES : 330
■ AVATAR : panty anarchy ♛ panty and stocking with garterbelt
■ DON : Pistolet de la Justice
■ ALIGNEMENT : Rebelle
■ RUBIS : 482

MessageSujet: Re: In a search for someone ☻ RAM   Mer 17 Juil - 20:05



i don't care ; i love it

Les A avec les A. Les B avec B. Les C avec les C. Et comme ça jusqu'à Z. Classer, trier, ordonner. Jeter l'inutile, garder l'essentiel. Recopier, retaper et calligraphier. Ça, c'est RAM. Ça, ce sont des occupations normales. Pour elle. C'est ce qu'elle fait quand elle est seule. Une personne extérieure, n'ayant aucune connaissance de la situation dans laquelle vivait Rose, se demanderait « Pourquoi ? ». Mais oui, Rose, pourquoi ? Pourquoi se noyer dans le travail, se fondre dans les dossiers et ne plus faire qu'un même corps avec l'alphabet et ses mystères ? Pourquoi se droguer au café, pourquoi ne pas manger, pourquoi rester enfermée dans un appartement décidément trop grand, trop blanc, trop propre et trop vide un vendredi après-midi ? Pourquoi ne pas sortir, prendre l'air et le soleil en même temps ? Enfiler une robe. Tu dois bien avoir une robe dans  ton immense dressing fait sur mesure par ta charmante voisine, Plastic. Mettre une jolie robe légère, enfiler une paire de talons ou de ballerines si tu préfères et prendre le temps de savourer un bouquin ou même une pâtisserie, sur un banc, dans un parc quelconque. Prendre le soleil et des couleurs. Faire blondir tes cheveux encore plus ou même t'aventurer jusqu'au circuit de landspeeder dans cette tenue pour voir Light. Si sa discipline n'était pas aussi risquée, elle aurait pu lui adresser un signe de la main, avec un grand sourire niais, rien que pour le distraire. C'est vile. Mais allez, Rose. On n'a pas vingt ans tous les jours !

Qu'est-ce qu'une femme seule fait quand elle n'a rien à faire ? Elle fait le ménage ? Déjà fait. Elle fait la cuisine ? Non, elle n'a pas faim. Elle sort, fait les magasins ? Ouais. Non. Elle ne fait pas ça, elle. Les magasins, c'est souvent Plastic qui les fait pour elle. C'est son job, après tout. Conseiller les clientes, trouver ce qui les mettra en valeur. Plastic connaît RAM comme personne ne l'a jamais connue. Pour preuve, elle est quand même la seule à avoir osé entrer dans la salle de bains de Rose alors que celle-ci se lavait. Allez, on passe ce passage. Alors, Rose ? Que fait une femme seule quand elle n'a rien à faire et qu'elle s'ennuie ? Comme toi, entre autres. C'est bien la première fois que ça lui arrive. Elle s'ennuie et elle trouve ça terrible comme maladie.

Elle se roule sur son fauteuil et retient son souffle quand elle manque de tomber. Wow. C'est la première fois que ça lui arrive. En même temps, c'est aussi la première fois qu'elle utilise son canapé de cette façon. C'est même peut-être la dixième fois qu'elle utilise son canapé. D'ordinaire, elle travaille à son bureau. Parfois sur le comptoir qui lui sert de table à manger. Jamais sur son lit. Elle ne sait pas travailler sur son lit. Alors, Rose. Qu'est-ce qu'on fait ? On se fait les ongles, on se lisse les cheveux ? On fait un masque et même deux avec une épilation ? Si elle avait été plus audacieuse, elle aurait pu envoyer des sextos à Light. Mais voilà. Rose-Ann Morris reste Rose-Ann Morris et personne ne lui parlera de sexto. Alors, on fait quoi ? On lit des magazines pour faire les tests stupides ? Comme si tu avais besoin de savoir quelle menteuse tu es. On se lève, on va faire des cupcakes ? Que dalle. On regarde la télévision ? Stupide. Elle lisse distraitement les plis formés sur son jeans. C'est que se rouler dans tous les sens, ça froisse. Et soudain, ça sonne.

La porte. La porte sonne. Pourtant, elle n'attend personne. Si c'était Light, il serait entré. Sauf s'il veut lui faire une surprise. Elle se redresse assez difficilement – manque de souplesse, que voulez-vous – et elle tire sur son t-shirt blanc pour le remettre en ordre. Ses pieds nus frôlent le parquet quand elle entend quelqu'un parler.

Insanity – Excusez-moi, service de livraison pour mademoiselle RAM !

Ah. Ce n'est pas Light. Oui, ça l'aurait étonné que ce soit lui. Il lui aurait probablement sonné. Elle se traîne jusqu'à la porte où elle regarde la tête de la personne. Ça va, c'est une fille. Mais elle se méfie. Elle attrape Straw, son pistolet de la Justice, et le coince dans la poche arrière de son jeans. Puis, elle ouvre la porte.

RAM – ... J'ai rien commandé. Ou alors, je m'en rappelle pas.

Elle désigne le paquet du doigt.

RAM – C'est quoi ?




         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

In a search for someone ☻ RAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» déboires internetesques...
» SEARCH AND DESTROY.
» Studio Of Manga Video, Search By Natsu/Ichigo
» Bienvenue dans l'Enfer de Glaces...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KRASH ♛ GAME :: KRASH GAME; secteur a ::  Quartier Résidentiel  :: •• Appartements & Lofts-